Egalité salariale Hommes-Femmes 2022 : La Clinique du Pic Saint Loup n'a pas pu calculer son index

25 février 2022

Pour la troisième année de publication, la Clinique du Pic Saint Loup n'a pas pu calculer l’index d’égalité salariale femmes-hommes.
 

L’égalité professionnelle est  une question de justice sociale mais également de performance économique et sociale. L’Index de l’égalité a été conçu comme un outil simple et pratique pour faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes au sein de l’entreprise. Il mesure les écarts de rémunération et de situation entre les femmes et les hommes. Il met en évidence les points de progression sur lesquels agir quand ces disparités sont injustifiées. Chaque année, toutes les entreprises de plus de 50 salariés doivent le calculer et le rendre public, avant le 1er mars.

Comment est-il composé ?

L’Index est noté sur 100 points. Il est calculé à partir de quatre indicateurs pour celles de 50 à 250 salariés :

1. L’écart de rémunération : comparaison des rémunérations moyennes des femmes et des hommes, par tranche d’âge et par catégorie socioprofessionnelle (CSP) ou autre classification des postes : 0 à 40 points ;
=> La Clinique du Pic Saint Loup ne peut pas calculer cet indicateur car l'effectif des groupes valides est inférieur à 40% de l'effectif.

2. L’écart de répartition des augmentations individuelles entre les femmes et les hommes : 0 à 35 points pour celles de 50 à 249 salariés ;
=> Résultat pour la Clinique du Pic Saint Loup : 0 /35

3. Le pourcentage de salariées augmentées au retour de congé maternité : 0 ou 15 points ;
=> Résultat pour la Clinique du Pic Saint Loup : 15 /15

4. La parité entre les femmes et les hommes parmi les dix plus hautes rémunérations : 0 à 10 points.
=> Résultat pour la Clinique du Pic Saint Loup : 0 /10

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Nos dernières actualités

Le Groupe Clinipole, partenaire de l’événement Sportissime
14 septembre 2022
Ouverture d'une unité addictologie prévue fin 2022
23 août 2022
Prise en charge des symptômes prolongés de la COVID-19
7 mars 2022